Coutumes Québécoises Gastronomie québécoise Les saisons au Québec Printemps Spécialités culinaires

Érablière des portes de fer

Écrit par Cindy Chou

Comme à chaque année, nous avons succombé au temps des sucres. Ce moment où le printemps frappe doucement à nos portes, et le sève monte tout doucement dans les érables. Tradition d’origine amérindienne comme nous l’avons décrit quelques années auparavant. Nous avons eu l’occasion de goûter à plusieurs cabanes à sucre au cours des années, de la grosse à 500 couverts, fermette et activités pour enfants, à celle plus intime et authentique, au fond des bois accueillant une vingtaine de convives. Lorsque mon amie Marine m’a proposé de tester une cabane à sucre d’un genre plus gastronomique, j’ai tout de suite dit oui!! Et quelle bonne idée! Direction le sud de Montréal, proche du Mont Saint Hilaire pour une expérience culinaire québécoise authentique, et savoureuse à l’érablière des portes de fer.

Un menu gourmand et raffiné

J’avoue que les menus des cabanes sont quand même classiques, on retrouve toujours du jambon, des pommes de terre, et des œufs le tout arrosé de sirop d’érable. À l’érablière des portes de fers, il y avait un vrai effort pour sublimer ces grands classiques québécois, et notamment au niveau du dessert, mais je vais y revenir plus tard, ne vous inquiétez pas! On ne va pas à la cabane pour l’extase des papilles, mais plus comme une tradition familiale qui représente l’arrivée du printemps et des beaux jours. La fin de l’hiver est vraiment attendue au Québec après de longs mois froids et des paysages monochromes.

En entrée, plusieurs types de pâtés différents, du fromage, et un excellent crêton (je suis une fan du crêton : “Le crêton c’est la vie” #ideedetatoodemerde), le poisson devait être bon, je ne sais pas je n’y ai pas touché… En tout cas pour ma part, rien qu’avec ces charcutailles j’étais séduite! Après cette mise en bouche, la traditionnelle soupe de pois à fait son entrée, c’est une de mes soupes préférées, et je ne la mange qu’en cabane histoire de garder ce petit côté traditionnel. Ensuite vient le plat principal, ce délicieux jambon cuit parfaitement, et laqué au sirop, quel bonheur! Accompagné de petits légumes rôtis, et de cuisses de poulet au lard… Pas la peine de vous faire un dessin, on s’est régalés et il ne restait pas grand chose au fond du plat. Pour conclure sur cette abondance de nourriture, le dessert! On peut dire qu’ils n’y sont pas allé avec le dos de la cuillère (ahahaha) pour le montage de leur dessert, des jolies décorations en sucre, et le tout sans être écœurant (dans le sens français du terme). Un régal!

Un décor accueillant et chaleureux

Mais avec toute cette bouffe, on en oublierait presque de vous parler du cadre. La cabane est nichée au cœur des bois après une petite marche dans l’érablière pour s’y rendre. Le décor est intime, et cosy on se croirait vraiment en visite dans la famille. Les détails sont aussi authentique que la cabane, et nous font vraiment apprécier l’expérience de cette cabane authentique, gourmande et gastronomique. Pour se rendre à cette cabane, il vous faudra une bonne douzaine d’amis car le système de réservations de la cabane fonctionne de cette façon.

Et vous, êtes-vous allés à la cabane cette année?

À propos de l'auteur

Cindy Chou

Leave a Comment

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.