Immigration S'installer au Québec

Résidents permanents du Canada

Écrit par Cindy Chou

Venir vivre au Canada est projet que nous avions en commun Olivier et moi depuis  que nous nous connaissons. Deux ans après notre rencontre, nous faisions un fabuleux voyage de New York à San Francisco en passant par Montréal et le Québec. Après ce voyage, notre envie c’est confirmée et nous allions tout faire pour réaliser notre stage de fin de Master à l’étranger et plus particulièrement au Québec. Lorsque le moment de chercher nos stages est venu j’ai pu trouver quelque chose rapidement car ils aiment les étudiants étrangers à l’université mais pour Olivier cela a été plus difficile de trouver un stage en entreprise depuis la France. C’est pourquoi je suis partie seule pendant 6 mois, et que lors de mon séjour ici, nous avons décidé d’émigrer à Montréal pour mon doctorat. J’ai lancé la démarche de permis d’études et Olivier à eu un permis de travail ouvert facilement grâce à mon permis d’études. Après 3 ans avec cette épée de Damoclès sur la tête, nous avons décidé d’entamer les démarches pour notre résidence permanente car nous savions que nous allions rester plus longtemps que la période de mon doctorat. Nous allions enfin être libéré du stress de vivre avec un permis temporaire, alors que notre vie est bien installée ici. Devoir retourner en France en catastrophe, quitter nos emplois et notre vie ici à la dernière minute pour aller vivre chez nos parents ce n’était pas notre plan de rêve! Pour en savoir plus sur les démarches je vous conseille de lire les postes très bien détaillés du site PVTistes.net. 

1. Avoir un permis temporaire valide pour au moins un an

La première étape était pour nous d’avoir un permis de travail stable pour plus d’un an, le temps de faire les démarches et être sûr de pouvoir rester sur le territoire car nous étions ici uniquement grâce à mon permis d’études et on trouvait cela risqué. Nous avons réussi à faire une demande de permis temporaire Jeunes Professionnels pour Olivier. Grâce à ce permis, étant donné qu’il travaillait déjà depuis plus d’un an, nous avons entamé la première partie du processus de demande de résidence permanente. La démarche s’effectue en deux étapes : La partie provinciale et la partie gouvernementale. Nous avons donc fait les démarches au nom d’Olivier comme étant le requérant principal car c’est lui qui a travaillé pendant un an, et j’étais rattachée à sa demande en tant que conjoint de fait.

2. Étape provinciale : Le certificat de sélection du Québec (CSQ)

Lorsque l’on entame les démarches de résidence permanente en étant au Québec, il est possible de passer par une démarche accélérée. La démarche accélérée répond au petit nom de PEQ, ce qui signifie : Programme de l’Expérience Québécoise. Il faut répondre à une des deux conditions principale pour pouvoir y prétendre : avoir juste terminé ses études ou avoir travaillé pendant un an sur le territoire. Grâce à la procédure accélérée, nous avons pu avoir notre certificat de sélection du Québec en 8 jours contrairement à plus d’un an d’attente si on fait la demande hors du Québec, ou si on ne répond pas aux critères des démarches accélérées.

Délais : 8 jours
Coûts : 757$ pour le requérant + 162$ pour le conjoint

 

3. Étape gouvernementale

Nous avons un peu trainé pour la faire la démarche auprès du gouvernement Canadien j’avoue…Presque un an après avoir eu notre CSQ, nous avons pris le temps de nous asseoir et de remplir les papiers pour envoyer notre demande au fédéral. Cette étape est vraiment la plus longue et peut durer jusqu’à un an minimum. Une fois les formulaires envoyés, et le paiement effectué. Nous avons attendu, attendu, attendu, attendu… et enfin nous avons reçu une courriel de la part du gouvernement. Comme nous étions sur le territoire depuis longtemps nous avons dû fournir une preuve de casier judiciaire en nous rendant au SPVM et en faisant prendre nos empreintes. Nous avons encore attendu, attendu, attendu et nous avons reçu un autre courriel pour nous demander de faire notre visite médicale dans les 30 jours. Nous avons cherché les centres agréés et en avons trouvé un au bout de notre rue. Le rendez-vous a vite été pris et le tout a duré environ 2h. Seulement après un peu plus d’un mois après avoir passé la visite, nous avons reçu enfin reçu “la brune” qui contenait notre lettre de résidence permanente youhouuuu ! Il ne reste plus qu’à la confirmer en faisant le fameux tour du poteau.

Délais :
Envoi fédéral le 03 septembre 2015
Demande d’empreintes le 18 novembre 2015
Empreintes faites au SPVM le 25 novembre 2015
Demande de visite médicale reçue le 1 février 2016
Visite médicale faite le 3 février 2016
Réception de la brune le 11 mars 2016
Confirmation de la résidence permanente le 14 mars 2016

Coûts (pour nous deux) :
Photos (Centre Japonais de la photo) – 80$
Envoi fédéral- 460$
Empreintes au SPVM – 120$
Visite médicale – 220$

4. Validation de la résidence permanente

Une fois la lettre reçue il faut aller à la frontière pour faire valider notre résidence permanente. Coup de chance nous avions réservé un week-end en amoureux dans le Vermont deux mois avant alors nous avons choisi de passer à la frontière américaine pour faire valider notre visa. Pas besoin de faire un tour du poteau (aller à la frontière américaine, leur demander de nous refuser l’entrée et retourner au Canada en passant par la douane canadienne). Après quelques discussions, nous avons décidé de faire valider notre résidence dans un petit poste de frontière plutôt qu’à Saint-Bernard-de-Lacolle qui est le plus gros poste de frontière dans cette partie du Canada. On a bien fait car nous avons été bien accueillis par les douaniers, et nous avons fait notre résidence permanente en moins d’une heure. Et hop, on retire nos permis temporaires du passeport. Ça y est, nous sommes résidents permanents.

Délais :
Validation de la résidence permanente –  le 13 mars 2016
Cartes reçues – fin avril 2016 pour Olivier et Juin 2016 pour moi

Il ne nous reste plus qu’à demander la citoyenneté Canadienne l’an prochain! Et vous chers lecteurs, c’est quoi votre petite histoire d’immigration?

À propos de l'auteur

Cindy Chou

Leave a Comment

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.