Montréal

Ces retours en France

Écrit par Cindy Chou

Nous avons décidé de venir vivre au Canada, il y a presque 7 ans. Il s’en est passé des choses depuis janvier 2011 dans notre cœur d’expatrié. Nous essayons de rentrer tous les deux ans parfois moins dépendamment des événements. Au tout début de notre aventure, l’excitation nous submerge lorsque nous achetons les billets car la France nous manque mais après quelques années passées à vivre dans ce pays que nous avons choisi et le son de la petite cloche dans ma tête tinte différemment. Notre maison est à Montréal maintenant, même si nous ne sentons plus français, nous ne sommes toujours pas vraiment québécois. Notre coeur entre deux pays, au milieu de l’océan atlantique.

Je me souviens de la première fois que j’ai pris des billets de retour pour la France, j’étais tellement excitée de raconter ma nouvelle vie à ma famille et mes amies. De manger “tout ce que je voulais”, de fouler le sol de ma chère patrie. Une fois que je suis arrivée à l’aéroport, j’ai vite déchanté, outrée par l’impolitesse de mes compatriotes, mais j’ai décidé que ça ne suffirait pas à gâcher mon plaisir. Aux repas de famille, tout le monde nous pose les mêmes questions : “Est-ce que c’est bien la vie là-bas?”, “Est-ce que vous mangez des burgers tous les jours?”… Je réponds à ces questions en dévorant mon saucisson comme si j’allais mourir demain et en arrosant le tout d’une bonne bouteille de Lipton Ice Tea Pêche. On repart toujours de notre séjour avec des kilos en plus, et de la fatigue en plus à voir 3 personnes différentes par jour et à avaler les quelques 700 km qui séparent nos deux familles. Mais surtout, on repart avec de beaux souvenirs passés en famille.

Étant donné que nous avons uniquement deux semaines de vacances ici au Canada, on utilisait tout pour rentrer en France, et ne pouvait pas voyager à notre grand désarroi. Nous sommes partis en Amérique du Nord, et nous ne pouvons pas l’explorer… Nous avons donc décidé de faire des arrêts voyages lors de nos prochains retours en Corse, à travers le pays… Ça fait du bien de passer des vacances juste tous les deux. Maintenant, que notre jolicoeur est arrivé dans notre vie, notre perspective a un peu changé. Même si voyager avec un bébé de 6 mois peut être effrayant, nous avions envie de surmonter notre peur et le présenter à la famille. Il est important pour nous de créer une vie de famille soudée pour ce petit chou malgré la distance. Nous avons donc passé beaucoup de temps avec ses cousins, et cousines. En espérant très fort qu’il y ait un beau lien d’attachement qui se crée entre eux pour qu’ils puissent vivre de beaux souvenirs comme j’ai pu le faire avec mes propres cousins et cousines. C’est aussi le temps de voir les grand-parents et de retourner sur les traces de ces ancêtres, lui faire découvrir ces origines. Non, il ne s’en rappellera pas à 9 mois, mais rien ne nous empêche de lui parler de ces voyages quand il sera plus grand, et qu’il va feuilleter les albums de photos avec plaisir.

  • Premier arrêt : Nice

Le marché de Noël de Monaco, pas aussi waouh que celui de Colmar, mais il a quand même son charme.

La marina de Monaco.

Le palais princier de Monaco.

  • Deuxième arrêt : la Provence

Une église en Provence … J’ai oublié où je l’ai prise.

Petite promenade pour voir le moulin de Daudet à Fontvieille, en référance à Alphonse Daudet qui aimait beaucoup s’y promener.

Le château de Montauban à Fontvieille, dont l’auteur parle dans la préface des  » Lettres de mon Moulin « , fut pour lui un lieu de villégiature, et de repos.

Petit aperçu des Baux de Provence, malheureusement il y avait trop de vent ce jour-là.

  • Troisième arrêt : l’Ardèche

Vue depuis les hauteurs d’Aubenas.

Balade à Antraïgues sur Volane.

Jolie vue de Vals-les-bains, la ville était légèrement endormie durant l’hiver. En été, les célèbres thermes, et la source intermittente attirent beaucoup de monde.

Le magnifique village de Balazuc.

Et vous chers lecteurs, aimez-vous parcourir notre beau pays natal?

À propos de l'auteur

Cindy Chou

Leave a Comment

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.