Découvrir la ville Montréal

Visiter Montréal, nos incontournables

Écrit par Cindy Chou
Que vous soyez à Montréal de passage pour quelques jours, ou plusieurs semaines pour voir vos enfants établis au pays des caribous. Voici notre top 10 (pas forcément dans l’ordre) de toutes les choses à voir et faire à Montréal que nous préférons. On vous détaille ce qu’il y a voir dans chacun d’eux et quelques suggestions de visites. Il ne vous reste plus qu’à choisir en fonction de vos préférences. Soyez les bienvenus à Montréal! Pour en savoir plus, n’hésitez pas à cliquer sur les liens dans l’article qui vous renverrons à des articles précédents ou aux sites web des lieux référencés.

 

1. Quartier Ville-Marie et sa rue Sainte Catherine
 Comment s’y rendre : Métro McGill, conduisant directement aux centres commerciaux Eaton et accès au réseau souterrain.
À voir : La rue Sainte Catherine est une grosse artère commerçante, là où se trouvent les principaux magasins de la ville (Centre Eaton, Montréal Trust, Cours Mont Royal, Les ailes de la mode, Simons, etc.) reliés par le réseau souterrain. Depuis peu le Centre Eaton a un nouveau locataire… le musée Grévin. Si vous avez envie de vivre « l’american dream » parmi les buildings ça se passe rue University et aussi le long du boulevard René Lévesque Ouest. Si vous avez un peu de temps, aller flâner dans les rues de l’université McGill qui trône fièrement sur la rue Sherbrooke Ouest, il vous suffit de remonter tranquillement la rue University qui vous y conduit. Les bâtiments sont très anciens et dégagent une atmosphère étudiante qui nous donnerait presque envie de retourner sur les bancs de l’université (J’ai dit presque…).
À ne pas manquer : Le tour de nuit au milieu des buildings est vraiment impressionnant!

2. Vieux-Montréal 

Comment s’y rendre : Métro Place d’armes, conduisant au Vieux Montréal après un peu de marche et une légère montée.
À voir : Le Vieux Montréal est le cœur historique de la ville, vous serez charmés par les anciens bâtiments en pierre, et les usines désaffectées transformées en appartements luxueux. Sur la place d’armes trône fièrement la basilique Notre-Dame, le soir après la messe vous pourrez assister à un spectacle sons et lumières sur l’histoire de Montréal. Vous pouvez continuer votre chemin vers la rue Saint-Paul, rue commerçante principale du Vieux-Montréal, son chemin pavé vous mènera aux boutiques de souvenirs, galeries d’art et restaurants qui peuplent le quartier. Au bout de la rue, vous trouverez la place Jacques Cartier, souvent les artistes de rues s’y rassemblent en été pour amuser les touristes.
À ne pas manquer : En été et automne, les fantômes du Vieux Montréal vous font visiter les lieux dans une ambiance mystique.
3. Vieux Port
 
 Comment s’y rendre : Métro Champs de Mars, conduisant au Vieux Port après un peu de marche et une légère montée…
À voir : Le Vieux Port est lieu de détente, où l’on se promène près des quais jusqu’à la tour de l’horloge. L’hiver on patine sur le bassin du pavillon Bonsecours et on observe les feux d’artifice, et l’été on y fait du pédalo. Le Vieux Port possède plusieurs musées dont le centre des sciences (et son cinéma Imax) et le musée Pointe-à-Callière (musée archéologique). N’oubliez pas de photographier l’impressionnante bâtisse du marché Bonsecours ainsi que la chapelle juste à côté.
 4. Parc du Mont Royal
 Comment s’y rendre : Il n’y a aucune station de métro qui soit proche du parc, alors deux choix s’offrent à vous. N°1, si vous vous sentez l’âme sportive, vous pouvez grimpez sur le mont depuis la rue Peel dans le centre-ville. N°2, si vous préférez économisez votre énergie pour d’autres activités, vous pouvez prendre l’autobus 11 qui traverse la montagne et vous arrêtera à proximité de l’observatoire Kondiaronk.
À voir : Le parc du Mont Royal est immense, tellement immense que la moitié est occupée par les cimetières de la ville, et l’université de Montréal. L’attrait touristique majeur du parc est la vue qu’il offre depuis l’observatoire Kondiaronk sur le centre-ville (Photo de présentation de l’article). Le lac aux castors est connu des pique-niqueurs, et joueurs de frisbee. Chaque dimanche d’été, venez danser au son des tam-tams du Mont Royal au parc Jeanne-Mance. Autre observatoire souvent mentionné : Camilien Houde, bien que la vue soit éblouissante la nuit je vous le déconseille fortement. C’est devenu le refuge des fumeurs de pas-cigarettes et on ne s’y sent vraiment pas en sécurité, passez votre chemin!
5. Espace pour la vie : Le biodôme, le jardin botanique, le stade olympique et le planétarium
 Comment s’y rendre : Métro Pie IX (pour voir le jardin botanique et son insectarium) et Métro Viau (pour voir le biodôme, le stade olympique et le planétarium).
À voir : J’aime beaucoup l’espace pour la vie, mais il est vrai que je n’y vais que lorsque j’ai des visiteurs. Le jardin botanique est fantastique et immense (compter une bonne après-midi pour le faire, oubliez pas le pique-nique!) divisé en plusieurs secteurs : Chine, Japon, Premières Nations, etc. Le biodôme est une sorte de zoo où sont représentés quatre climats différents. Vous pouvez apercevoir les animaux tropicaux, des pingouins, des lynxs et des marmottes entre autres. Depuis le stade Olympique, vous pouvez monter dans la tour et avoir une vue imprenable sur la ville. Le dernier venu de l’espace pour la vie est le planétarium tout d’aluminium vêtu, qui semble provenir du futur…
N.B. : Lors de votre visite dans l’un des quatre « musées » évoqué vous pouvez vous procurez des pass . Vous pouvez en visiter deux, trois ou un seul c’est à vous de voir!
6. Quartier du Plateau-Mont Royal et le Mile-End
 Comment s’y rendre : Métro Sherbrooke (carré Saint Louis puis Saint Laurent et Saint Denis)
À voir : Le quartier du Plateau-Mont Royal est un peu le coin bobo chic de Montréal avec ses escaliers extérieurs et ses français (Vous entendrez beaucoup de français dans le coin). Le boulevard Saint-Laurent (qui coupe Montréal en deux) est l’un des axes majeurs de la nightlife! La rue Saint-Denis est aussi une rue importante de Montréal envahie par les restaurants, boutiques chics et les cafés. Le carré Saint Louis abrite des petites maisons (probablement très chères) absolument magnifiques. Le Mile End quant à lui est un petit quartier résidentiel avec de jolies maisons, et des petites ruelles vertes où il fait bon vivre.
Expériences culinaires absolument indispensables : 
– Goûter à la poutine, la spécialité québécoise par excellence (À la banquise, ou encore mieux chez Poutine Ville).
– Acheter un bagel (rue Saint Viateur ou rue Fairmont), le tartiner de fromage à la crème et profitez!
7. Île Sainte Hélène et parc Jean Drapeau
 
 Comment s’y rendre : Métro Jean-Drapeau, dans le mile Émile le métro est plein milieu de l’île.
À voir : L’Île Sainte Hélène a abrité autrefois l’exposition universelle, il en reste quelques éléments qui ont été réhabilités pour le plus grand bonheur des passants (mais pas de leur portefeuille, surtout pour le casino!). Vous y trouverez en vrac : la biosphère (grosse boule qui est devenu le musée de l’environnement), le casino, le parc d’attraction de la ronde, le circuit Gilles Villeneuve (qui sert de piste cyclable quand la F1 n’est pas là), la tour de Lévis (une tour posée là au milieu du parc), le musée Stewart, et j’en passe! L’été une piscine et une plage ont été aménagée pour que les pauvres Montréalais puissent se rafraîchir, canicule oblige!
À ne pas manquer : La vue imprenable sur le centre-ville de Montréal depuis le parc Jean-Drapeau, conseil rendez-vous un peu avant le coucher de soleil pour profiter d’une luminosité magique!
8. Quartier Latin et Quartier des spectacles
 Comment s’y rendre : Métro Place-des-arts (Quartier des spectacles), Métro Berri-Uqam (Quartier Latin) et Métro Beaudry (Le village).
À voir : Le quartier des spectacles est très animé en été (dès le mois de juin) par les nombreux festivals (rendez-vous sur la page Agenda des activités sur le blog). Le quartier latin est un lieu très étudiant où s’enchainent les bars, petits restos, cinémas théâtres et salles de spectacles. Ambiance de folie garantie (et pas remboursée). Le village n’est pas une suite de petites huttes iroquoises mais plutôt le refuge de la population gay de Montréal qui en été arbore des petites boules roses et une Sainte Catherine Est piétonne pour l’occasion.
À ne pas manquer : Le bar des foufounes (fesses de bébés) électriques à la déco décadente et juste en face le 281 pour vous mesdames! Pour les grands gourmands (comme nous), n’hésitez pas à aller à la chocolate factory dans le centre Desjardins pour une pomme d’amour au chocolat dont vous me direz des nouvelles!!
9. Canal de Lachine
 Comment s’y rendre : Métro Lionel-Groulx (Accès au milieu de la piste cyclable/parc).
À voir : Le canal de Lachine est à l’origine un canal permettant d’éviter les eaux tumultueuses du Saint Laurent. Depuis il a été aménagé en parc et piste cyclable. C’est définitivement l’endroit que je préfère pour pédaler à Montréal, pas de voitures, un beau parc et si on a le courage de terminer la piste on se retrouve dans la jolie petite ville de Lachine (environ 1h30 depuis le marché Atwater) ou pour les moins courageux prenez la route jusqu’au Vieux Port (30 min depuis le marché Atwater).
À ne pas manquer : Une petite visite au marché Atwater avant d’enfourcher vos vélos, les boucheries là-bas sont incroyables!
10. Marché Jean Talon
 Comment s’y rendre : Métro Jean Talon (À quelques minutes de marche du marché).
À voir : Le marché Jean Talon est mon lieu de prédilections pour faire mes courses, des successions de stands de légumes à perte de vue, des fromageries, des boulangeries… Je ne pourrais plus me passer de mes courses hebdomadaires au marché!
À ne pas manquer : N’hésitez pas à goûter aux produits car certains marchants en découpe pour vous, prêt à manger!

À propos de l'auteur

Cindy Chou

4 Commentaires

Leave a Comment


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.